Billet d’Humeur !

Facebook : grave menace pour la démocratie ?

Les données confidentielles de 533 millions d’utilisateurs de Facebook, dans à peu près tous les pays du monde, ont récemment été piratées et sont disponibles sur Internet. Ces données comprennent les numéros de téléphones, les noms et prénoms, les adresses, les dates de naissance et quelques éléments de biographie de ces utilisateurs. En 2019, en plein scandale Cambridge Analytica – cette société anglaise qui a été convaincue d’avoir manipulé les élections présidentielles américaines de 2016 – Mark Zuckerberg déclarait : « Nous avons la responsabilité de garantir la sécurité des personnes grâce à nos services »[1]. Une promesse jamais tenue et à nouveau ridiculisée par les hackers.

Plutôt que de protester au nom de la liberté individuelle contre les applications de tracking du Covid19 qui ne menacent que celles et ceux qui ne les utilisent pas, les responsables politiques devraient plutôt regarder la réalité : la société de transparence que les GAFAM ont construite ces vingt dernières années est devenue un danger redoutable contre la démocratie. Comme pour le réchauffement climatique, tout le monde le sait, tout le monde le voit, tout le monde y participe, mais tout le monde préfère regarder ailleurs ! JDR


[1] Zuckerberg M. The Internet needs new rules. Let’s start in these four areas. Washington Post. 30/03/2019.

Accueil

Le Cercle Germaine de Staël de Genève

Nous sommes un groupe de personnes issues de divers milieux socio-professionnels et originaires de plusieurs pays qui s’inquiètent des dérives politiques, économiques, financières et sociales auxquelles on assiste tant en Suisse qu’en Europe et ailleurs dans le monde. Nous considérons que la croissance sans limite des inégalités ainsi que la montée des populismes qui en est l’une des conséquences, menacent les principes fondamentaux de la démocratie auxquels nous croyons. Nous pensons que face aux bouleversements auxquels nous assistons dans de nombreux pays, nous ne pouvons rester indifférents. Depuis mars 2018, nous nous réunissons régulièrement à Genève pour échanger nos points de vue et mettre en commun nos expériences. Des personnes extérieures (journalistes, universitaires, politiques, etc.) contribuent à nos débats en nous faisant bénéficier de leurs connaissances. Notre groupe est ouvert à toute personne qui partage nos préoccupations et souhaite participer à nos activités.

Pourquoi avoir choisi la figure de Madame De Staël  (1766-1817) ?

Parce que cette femme d’exception a tenu plusieurs salons où se discutaient les grands problèmes politiques et culturels de l’époque

Parce qu’elle fut une adepte des Lumières et des idéaux de la révolution française

Parce que, cosmopolite et avant-gardiste, elle fut l’une des premières à promouvoir « l’esprit européen »

Parce qu’elle anticipa le féminisme en dénonçant les contraintes sociales qui empêchent les femmes de s’épanouir

Enfin, parce qu’elle n’eut pas peur de tenir tête à Napoléon !

___________________

«J’ai défendu quarante ans le même principe, liberté en tout, en religion, en philosophie, en littérature, en industrie, en politique.»

Benjamin Constant