Billet d’Humeur !

Pitoyable spectacle

Cela ressemble à une affligeante série télévisée ! L’héroïne s’appellerait la démocratie. Tellement désirée que les étudiants chinois en révolte place Tiananmen en 1989 l’avait érigée au rang de Déesse. Un système politique qui s’est peu à peu imposé comme modèle, bien qu’aujourd’hui dans le monde, moins de la moitié des pays en bénéficie réellement.

Depuis quelques semaines, trois pays qui ont pourtant des systèmes démocratiques parmi les plus anciens, offrent un spectacle particulièrement lamentable. Au Royaume-Uni, il a fallu que la moitié du gouvernement démissionne pour que son chef, Boris Johnson, finisse par accepter de partir. En Italie, l’égotisme des partis a fini par avoir raison d’un premier ministre qui, pour une fois, avait apporté stabilité et compétence à un pays dont le personnel politique n’est pas toujours à la hauteur des enjeux. En France, l’absence de majorité absolue au Parlement – une réalité parfaitement gérée dans de nombreux pays – a créé une situation qui, au-delà d’une véhémence souvent incompréhensible, risque de conduire à un blocage des institutions.

Pitoyable spectacle d’enfants gâtés qui ont oublié ceux qui ont donné leur vie – ils ont été des millions – pour que l’on puisse vivre en liberté. Même si Winston Churchill l’avait qualifiée de « pire des systèmes à l’exclusion de tous les autres », la démocratie mérite partout d’être défendue. Le sentiment qui domine en ce début d’été caniculaire est plutôt celui d’une autodestruction par futilité. JDR

Accueil

Le Cercle Germaine de Staël de Genève

Nous sommes un groupe de personnes issues de divers milieux socio-professionnels et originaires de plusieurs pays qui s’inquiètent des dérives politiques, économiques, financières et sociales auxquelles on assiste tant en Suisse qu’en Europe et ailleurs dans le monde. Nous considérons que la croissance sans limite des inégalités ainsi que la montée des populismes qui en est l’une des conséquences, menacent les principes fondamentaux de la démocratie auxquels nous croyons. Nous pensons que face aux bouleversements auxquels nous assistons dans de nombreux pays, nous ne pouvons rester indifférents. Depuis mars 2018, nous nous réunissons régulièrement à Genève pour échanger nos points de vue et mettre en commun nos expériences. Des personnes extérieures (journalistes, universitaires, politiques, etc.) contribuent à nos débats en nous faisant bénéficier de leurs connaissances. Notre groupe est ouvert à toute personne qui partage nos préoccupations et souhaite participer à nos activités.

Pourquoi avoir choisi la figure de Madame De Staël  (1766-1817) ?

Parce que cette femme d’exception a tenu plusieurs salons où se discutaient les grands problèmes politiques et culturels de l’époque

Parce qu’elle fut une adepte des Lumières et des idéaux de la révolution française

Parce que, cosmopolite et avant-gardiste, elle fut l’une des premières à promouvoir « l’esprit européen »

Parce qu’elle anticipa le féminisme en dénonçant les contraintes sociales qui empêchent les femmes de s’épanouir

Enfin, parce qu’elle n’eut pas peur de tenir tête à Napoléon !

___________________

«J’ai défendu quarante ans le même principe, liberté en tout, en religion, en philosophie, en littérature, en industrie, en politique.»

Benjamin Constant